Wir stehen ein für Gerechtigkeit, Menschenwürde, Solidarität, Eigenverantwortung und verfolgen die Ziele der ökosozialen Marktwirtschaft. Unsere neue Website ist im Aufbau. In der Zwischenzeit findest du hier die wichtigsten Informationen von uns. Wir freuen uns auf dich!
Un dimanche de votations passionnant
Un dimanche de votations passionnant

Un dimanche de votations passionnant

Les JDC Suisse sont heureux que l’électorat suisse ait reconnu la nécessité d’acheter de nouveaux avions de combat, ainsi que le besoin d’un congé de paternité de deux semaines. Les JDC sont également particulièrement satisfaits du rejet de la néfaste initiative de limitation. Cependant, les JDC sont déçus par le NON à la loi sur la chasse et le NON à l’augmentation des déductions fiscales pour les enfants.

OUI aux nouveaux avions de combat
Les JDC Suisse se réjouissent du OUI aux nouveaux avions de combat. Le peuple suisse s’est donc prononcé en faveur d’un avenir sûr en Suisse. Les électeurs ont montré leur volonté d’avoir une armée de l’air qui puisse protéger efficacement notre espace aérien, également à l’avenir. L’engagement de nombreux membres des JDC pendant la campagne électorale s’est avérée bénéfique, grâce à la campagne dans les gares de Zurich et Lausanne, à la publication d’un grand nombre de messages et de vidéos et à leur présence dans plusieurs débats et tables rondes. Les JDC Suisse sont très heureux du succès de cet engagement et d’avoir pu convaincre de nombreux jeunes de voter oui.

OUI au congé de paternité
Les JDC sont particulièrement heureux de l’acceptation du congé paternité de deux semaines. L’acceptation du projet de loi permet désormais aux pères de jouer un rôle important dans la famille dès la naissance de l’enfant. Dès 2018, les JDC ont adopté la demande d’un congé parental de 18 semaines et ont joué un rôle actif dans le débat parlementaire de l’année dernière sur le congé paternité. Pour le congé parental, les JDC demandent 14 semaines pour la mère, deux semaines pour le père et deux semaines à partager entre les deux parents. Les JDC sont très heureux de l’aboutissement de cette première étape qui contribuera à une répartition plus équilibrée des rôles entre les femmes et les hommes. La normalité et la confiance qui en résulte pour la vie des nouveaux parents encourageront le retour des femmes dans le monde du travail.

NON à l’initiative de limitation
Avec son NON clair à l’initiative de limitation, le peuple suisse s’est prononcé en faveur du maintien des relations bilatérales avec l’UE. Depuis 19 ans, elles ont permis un développement économique stable, mais aussi des échanges possibles pour les étudiants et les chercheurs. Avec la campagne « Les jeunes disent NON« , les JDC se sont engagés avec les jeunes PBD, les jeunes PEV, les jeunes libéraux-radicaux et les jeunes verts-libéraux pour le rejet de l’initiative par l’électorat jeune. Les JDC sont très heureux d’avoir pu contribuer au résultat catégorique de dimanche. L’initiative de limitation ayant été rejetée, il sera donc toujours possible de travailler, d’étudier et de vivre librement en Europe et l’accès au plus important marché d’exportations de la Suisse sera maintenu.

Loi sur la chasse
Les JDC regrettent le rejet de la loi sur la chasse par le peuple suisse. Qualifiée à juste titre de progressiste, elle aurait favorisé la biodiversité, prévenu les dommages, accru la sécurité et renforcé la responsabilité des cantons. Dans un État fédéral, il est inacceptable que les cantons ne disposent pas de la compétence pour résoudre leurs propres problèmes. Il s’agit d’une occasion manquée de créer une base légale moderne pour la gestion durable de notre faune sauvage. Dans de nombreux cas, la loi n’est plus en adéquation avec la situation actuelle. Les populations d’espèces protégées ont considérablement augmenté ces dernières années. Cela a conduit à des conflits de plus en plus nombreux avec l’agriculture et la sylviculture. Le niveau élevé des votes en faveur du texte dans les cantons de montagne montre qu’il est nécessaire d’agir dans les régions touchées. Les JDC attendent donc des opposants qu’ils abordent au plus vite les besoins de ces régions dans un nouveau projet.

L’augmentation des déductions fiscales pour les frais de garde pour enfants
Le résultat négatif concernant l’augmentation des déductions fiscales pour les enfants est une mauvaise nouvelle pour un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie privée. L’acceptation du projet de loi aurait aidé les femmes à reprendre leur vie professionnelle. En outre, elle aurait atténué la pénurie de travailleurs qualifiés et la classe moyenne en aurait bénéficié. En rejetant le projet de loi, nous ratons l’occasion de soulager les familles du fardeau des impôts élevés, des primes d’assurance maladie et des coûts de la garde d’enfants par des tiers. 900’000 familles auraient pu en bénéficier. Les JDC regrettent donc la décision de l’électorat suisse, mais continueront de s’engager en faveur d’un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie privée pour toutes les familles en Suisse.

Deux fois oui et trois fois non. Le résultat n’est donc pas celui que les JDC avaient espéré. Les JDC regrettent les refus de la loi sur la chasse et de l’augmentation des déductions fiscales pour les enfants. Au contraire, les JDC sont particulièrement satisfaits du OUI aux nouveaux avions de combat, du OUI au congé de paternité et du NON à l’initiative de limitation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *