Wir stehen ein für Gerechtigkeit, Menschenwürde, Solidarität, Eigenverantwortung und verfolgen die Ziele der ökosozialen Marktwirtschaft. Unsere neue Website ist im Aufbau. In der Zwischenzeit findest du hier die wichtigsten Informationen von uns. Wir freuen uns auf dich!
Le contrat intergénérationnel fonctionne différemment !
Le contrat intergénérationnel fonctionne différemment !

Le contrat intergénérationnel fonctionne différemment !

Le message du Conseil fédéral sur la réforme de la prévoyance professionnelle publié mercredi contient des éléments importants pour la stabilisation progressive du deuxième pilier, tels la réduction du taux de conversion minimal LPP à 6,0%. Les JDC ne peuvent cependant pas comprendre la décision du Conseil fédéral de maintenir le supplément de rente forfaitaire. Cette redistribution étrangère à la logique du système bafoue le contrat intergénérationnel et le Parlement a maintenant le devoir de faire appliquer ce contrat. Les JDC œuvreront pour que la proposition reçoive les ajustements appropriés de la part du Parlement.

En février 2020, toutes les jeunesses de partis (JPBD, JPEV, JDC, JLR, Jeunes vert’ libéraux et JUDC) ont publié la position des jeunesses des partis bourgeois sur la proposition de réforme de la LPP du Conseil fédéral, pour laquelle les JDC se sont fortement engagés. Le message du Conseil fédéral montre que cette proposition de solution n’a malheureusement pas été entendue par le Conseil fédéral sur la plupart des aspects. La proposition de réforme des retraites du Conseil fédéral, attendue depuis longtemps, n’apporte pas de solution durable à la redistribution systémique dans le deuxième pilier. Avec la proposition du Conseil fédéral, des milliards continueront à être transférés de la population active vers les retraités. Cette proposition remet de plus en plus en question le contrat intergénérationnel. Les JDC défendent avec conviction ce contrat intergénérationnel et sont donc également prêts à ce que les jeunes apportent leur contribution à la réforme. En contrepartie, ils exigent également que les coûts soient répartis équitablement entre toutes les générations.

Pas de redistribution étrangère à la logique du système au détriment des générations futures

La redistribution actuelle dans le 2ème pilier n’est pas envisagée et est externe au système. Cette problématique est également reconnue par le Conseil fédéral. Pour les JDC, la raison de la légitimation juridique de ce problème est très discutable. Nous continuons à exiger clairement qu’aucune compensation ne soit versée par le biais d’une redistribution étrangère à la logique du système dans le 2ème pilier au détriment des générations actives et futures. Un problème reconnu ne peut pas être résolu par la légitimation juridique de ce même problème. Nous rejetons fermement ce supplément de rente.

Le contrat intergénérationnel a besoin d’un avenir

La jeune génération doit également être mise face à ses responsabilités, afin de trouver une solution qui n’oppose pas une génération à une autre. Une réforme à long terme et durable ne peut être réalisée qu’avec la participation de tous les acteurs et de toutes les générations. Ceci n’est cependant pas le cas avec la redistribution étrangère à la logique du système. L’importance du contrat intergénérationnel est mise en évidence par la crise actuelle. Les JDC sont donc convaincus qu’une réforme durable ne peut être réalisée qu’ensemble.

La proposition des jeunesses de partis est largement soutenue et est également saluée par la communauté scientifique. Les JDC ne relâcheront pas leurs efforts et tiendront désormais le parlement en éveil en compagnie des autres jeunesses de partis. Nous avons besoin d’une réforme qui soit durable et adaptée à chaque génération.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *