Wir stehen ein für Gerechtigkeit, Menschenwürde, Solidarität, Eigenverantwortung und verfolgen die Ziele der ökosozialen Marktwirtschaft. Unsere neue Website ist im Aufbau. In der Zwischenzeit findest du hier die wichtigsten Informationen von uns. Wir freuen uns auf dich!
De 2 partis est né quelque chose de grand – les Jeunes du Centre Suisse
De 2 partis est né quelque chose de grand – les Jeunes du Centre Suisse

De 2 partis est né quelque chose de grand – les Jeunes du Centre Suisse

Le regroupement avec les Jeunes PBD Suisse était le point central de notre première assemblée des délégués en tant que Jeunes du Centre Suisse. Nous nous réjouissons de travailler ensemble dans le futur en tant que plus grand parti jeune au centre. Ensuite, les délégués des Jeunes du Centre Suisse ont formulé leurs recommandations pour le dimanche de votations du 7 mars. Enfin, nous avons pris congé de notre vice-président Yannick Kilchenmann. Il est remplacé par Christian Ungersböck qui a été élu comme nouveau membre du comité.

Environ 120 délégués et invités ont participé à cette assemblée en ligne et pris part à de passionnantes discussions. Sarah Bünter, présidente des Jeunes du Centre Suisse a ouvert cette première assemblée des Jeunes du Centre par ces mots : « J’ai vécu le passage à la nouvelle année avec une grande réjouissance empreinte d’une certaine nostalgie, car il s’agit d’un moment encore plus particulier pour nous en tant que parti jeune. Je suis cependant convaincue que la Suisse a plus que jamais besoin de nous comme force jeune et constructive. Après une année intensive centrée sur notre futur comme parti jeune au centre, des projets politiques concrets sont désormais au centre de nos préoccupations. La réforme de la prévoyance vieillesse, les relations avec l’Europe et le changement climatique ne sont qu’une petite partie des thèmes pour lesquels nous avons des solutions sur lesquelles nous devons nous battre. En compagnie de tous les membres des Jeunes de Centre, je me réjouis de participer activement au futur de la Suisse. »

Regroupement avec les Jeunes PBD Suisse

De deux partis est né quelque chose de grand. Les délégués des Jeunes du Centre ont en effet accepté le regroupement par 85 voix pour et 1 abstention. Nous nous réjouissons grandement du regroupement avec les JPBD Suisse pour renforcer ensemble la naissance des Jeunes du Centre. La crise actuelle nous montre une fois de plus l’importance d’une cohésion qui s’éloigne de toute idéologie. L’importance de ne pas seulement chercher des solutions, mais également de les trouver. Nous serons plus forts ensemble et dirigerons demain le plus grand parti jeune au centre de l’échiquier politique.

Oui à l’e-ID et non à l’interdiction de la burqa

A la suite de l’acceptation des dispositions transitoires, un débat sur la Loi fédérale sur les services d’identification électronique a eu lieu. Les partisans étaient représentés par Martin Candinas, Conseiller national Le Centre, et André Golliez, président de Swiss Data Alliance. Les opposants étaient représentés par Gerhard Andrey, Conseiller national Les Verts, et Erik Schönenberger, administrateur de l’association Société Numérique. Avec un service d’identification électronique vérifié et homologué par l’État, de nombreuses choses vont être plus simples et plus sécurisées sur Internet. Les partisans ont souligné que l’identité électronique est une grande chance pour la Suisse et qu’elle offre une flexibilité sans contraintes. En plus des particuliers ; les autorités, les entreprises et les associations en profitent. Les délégués des Jeunes du Centre Suisse ont été convaincus par les arguments de Martin Candinas et d’André Golliez, et recommandent de voter oui par 80 voix contre 10 et 3 abstentions.

L’initiative populaire sur l’interdiction de se dissimuler le visage est de son côté refusée par les délégués des Jeunes du Centre par 57 voix contre 28 et 7 abstentions. Les représentants des deux camps étaient Nils Fiechter des Jeunes UDC pour les partisans et Lorenzo Friedli des JLR St-Gall pour les opposants. Ce dernier a souligné : « Aujourd’hui déjà, il est interdit de forcer quelqu’un à porter une burqa. Le Code pénal règlemente cela comme de la contrainte. En outre, l’interdiction de se dissimuler le visage devrait relever de la compétence des cantons et être introduite lorsque ceux-ci l’estiment nécessaire. L’initiative ne laisse pas de marge de manœuvre future pour une mise en œuvre proportionnée ». Les membres des Jeunes du Centre sont convaincus qu’une interdiction aurait plutôt un effet contre-productif sur la protection des femmes opprimées. C’est pourquoi nous soutenons le contre-projet indirect du Conseil fédéral qui règle ces problèmes par des solutions concrètes.

Suite aux recommandations de vote, nous avons discuté de la prise de position concernant l’accord cadre institutionnel. Ce texte a largement été plébiscité par nos délégués. Les Jeunes du Centre Suisse s’engagent pour une politique européenne affirmée et tournée vers l’avenir de la part de la Suisse et souhaitent que les relations avec l’Union européenne soient caractérisées par la stabilité et le respect mutuel.

Changement au comité

A la fin de notre assemblée des délégués, les Jeunes du Centre ont pris congé de Yannick Kilchenmann (JDC Fribourg), membre du comité depuis de nombreuses années et vice-président depuis l’année passée. Les Jeunes du Centre le remercient pour son immense engagement pour notre parti et lui souhaitent tout de bon et plein succès tant pour ses autres engagements politiques que pour son futur professionnel. Les délégués ont élu Christian Ungersböck (JDC Fribourg) comme nouveau membre du comité. Les Jeunes de Centre Suisse se réjouissent de cette collaboration en étant convaincus d’avoir gagné un membre du comité engagé et compétent.

Recommandations de vote des Jeunes du Centre Suisse

  • Oui à la loi sur les services d’identification électronique

  • Non à l’interdiction de se dissimuler le visage.

  • Oui à l’accord de libre-échange avec l’Indonésie (recommandation donnée en novembre 2020)