Wir stehen ein für Gerechtigkeit, Menschenwürde, Solidarität, Eigenverantwortung und verfolgen die Ziele der ökosozialen Marktwirtschaft. Unsere neue Website ist im Aufbau. In der Zwischenzeit findest du hier die wichtigsten Informationen von uns. Wir freuen uns auf dich!
L’opportunité d’un commerce durable est saisie, mais le progrès numérique est manqué
L’opportunité d’un commerce durable est saisie, mais le progrès numérique est manqué

L’opportunité d’un commerce durable est saisie, mais le progrès numérique est manqué

Les Jeunes du Centre Suisse se réjouissent du soutien exprimé par la population en faveur d’un partenariat solide entre la Suisse et l’Indonésie. Il a ainsi été reconnu que les normes écologiques et sociales doivent être un élément important d’une économie durable et tournée vers l’avenir.  La population s’est malheureusement prononcée contre une avancée importante en matière de numérisation en rejetant l’e-ID. Les Jeunes du Centre regrettent également l’acceptation de l’interdiction du voile. Nous sommes convaincus que les problèmes d’oppression des femmes et de manque d’intégration ne seront pas résolus par une interdiction.

Oui à un commerce durable
Un commerce durable, social et écologique entre la Suisse et l’Indonésie est indispensable et les Jeunes du Centre sont soulagés que la population l’ait reconnu.
« Avec l’accord de libre-échange, les États de l’AELE ont réussi pour la première fois à obtenir de l’Indonésie qu’elle s’engage à respecter des dispositions aussi étendues sur la production durable d’huile de palme. C’est un signal fort pour la protection de l’environnement et de la population indonésienne. Le fait que la population suisse ait maintenant approuvé ce projet est un bon signe en faveur d’un partenariat solide entre les deux pays », déclare Marc Rüdisüli, membre du comité. L’Indonésie est une économie émergente en Asie du Sud-Est. Avec le « oui » du peuple à l’accord de libre-échange, de nombreuses PME suisses bénéficieront également d’un commerce simplifié et également durable.

L’accès sécurisé à Internet n’a pas trouvé sa majorité
Les Jeunes du Centre ont pris acte avec regret du refus par la majorité de la population d’une identification reconnue par l’État sur Internet. Les Jeunes du Centre sont convaincus que l’e-ID aurait contribué de manière significative aux progrès en matière de numérisation.
Il appartient maintenant au Parlement d’élaborer le plus rapidement possible une solution capable d’obtenir une majorité d’avis favorables comme cadre légal pour l’identification sur Internet. A l’avenir, il sera ainsi plus facile et plus sûr de remplir des démarches administratives, des déclarations fiscales et bien d’autres choses encore, afin que la Suisse ne prenne pas inutilement du retard en matière de numérisation.

Une interdiction ne résoudra pas les problèmes
La population est d’avis que la Suisse a besoin d’une interdiction du voile. Les Jeunes du Centre regrettent cette décision du peuple. Nous sommes convaincus qu’une interdiction ne résoudra pas les problèmes des personnes concernées. En outre, les Jeunes du Centre restent convaincus que les questions de sécurité publique doivent continuer à être réglées de manière indépendante par les cantons en fonction de leurs besoins. L’amélioration de la situation des femmes opprimées et le manque d’intégration mentionnés par les partisans ne seront pas réglés par une interdiction. Les Jeunes du Centre espèrent que cette interdiction n’aggravera pas la situation, en particulier pour les femmes opprimées, et demandent que les efforts pour améliorer l’intégration et l’autonomie des femmes soient poursuivis malgré ce vote.