Wir stehen ein für Gerechtigkeit, Menschenwürde, Solidarität, Eigenverantwortung und verfolgen die Ziele der ökosozialen Marktwirtschaft. Unsere neue Website ist im Aufbau. In der Zwischenzeit findest du hier die wichtigsten Informationen von uns. Wir freuen uns auf dich!
Mieux promouvoir l’éducation à la citoyenneté dans les écoles
Mieux promouvoir l’éducation à la citoyenneté dans les écoles

Mieux promouvoir l’éducation à la citoyenneté dans les écoles

Les Jeunes du Centre Suisse s’engagent en faveur de l’éducation à la citoyenneté dans les écoles. Lors de la session d’hiver 2021, une motion a été déposée par la conseillère nationale Marie-France Roth Pasquier afin de mieux soutenir les associations qui contribuent à cet objectif.
Lors de leur congrès en octobre 2021, les Jeunes du Centre Suisse ont adopté un papier de position sur la formation qui souligne l’importance de promouvoir l’éducation à la citoyenneté dans notre pays et demande notamment l’introduction d’une matière obligatoire « éducation civique et politique » au niveau secondaire II. Les jeunes et les jeunes adultes participent moins aux élections et aux votations que les électeurs plus âgés. Il est donc important, dans un système démocratique semi-direct, que les jeunes bénéficient d’une éducation à la citoyenneté pour leurs propres connaissances pour pouvoir s’engager.

Aujourd’hui, les associations qui contribuent à l’éducation à la citoyenneté des jeunes directement dans les écoles, par exemple en organisant des tables rondes et des débats, ne peuvent pas bénéficier des aides prévues par la promotion de l’enfance et de la jeunesse. Celles-ci sont en effet réservées aux activités extrascolaires. Maxime Moix, vice-président des Jeunes du Centre Suisse, commente : « L’éducation à la citoyenneté à l’école permet de sensibiliser de nombreux jeunes aux enjeux politiques actuels. C’est un moyen efficace de former les citoyens de demain et de renforcer notre démocratie. »

Les Jeunes du Centre Suisse souhaitent qu’à l’avenir, les associations concernées puissent également bénéficier d’aides financières en vertu de la loi sur l’encouragement de l’enfance et de la jeunesse (LEEJ). La conseillère nationale Marie-France Roth Pasquier soutient cette demande et elle a décidé de la porter devant les chambres fédérales en déposant une motion pour adapter la loi. « Devenir citoyen, cela s’apprend ! Les associations qui organisent des formations politiques par et pour les jeunes jouent un rôle important dans notre système politique et elles méritent d’être soutenues », déclare Marie-France Roth Pasquier. Les Jeunes du Centre Suisse sont convaincus qu’une modification de la LEEJ dans ce sens permettrait d’impliquer plus activement les jeunes et espèrent que cette motion obtiendra un écho favorable à Berne.