Wir stehen ein für Gerechtigkeit, Menschenwürde, Solidarität, Eigenverantwortung und verfolgen die Ziele der ökosozialen Marktwirtschaft. Unsere neue Website ist im Aufbau. In der Zwischenzeit findest du hier die wichtigsten Informationen von uns. Wir freuen uns auf dich!
OUI à la sécurité pour le futur
OUI à la sécurité pour le futur

OUI à la sécurité pour le futur

Les jeunesses de partis ont lancé aujourd’hui leur campagne pour l’achat de nouveaux avions de combat. A l’aide de celle-ci, les jeunesses de partis mettent en avant les différentes fonctions de la protection des avions de combat. Ils sont convaincus qu’un futur sécurisé de la Suisse dépend également d’une sécurité aérienne intacte.

La population suisse se prononce le 27 septembre 2020 sur l’achat de nouveaux avions de combat. Am 27. Cela déterminera si la Suisse sera en mesure de protéger son espace aérien à partir de 2030 tout en maintenant sa neutralité. Au centre des devoirs des avions de combat se trouvent les différentes protections et la sécurité de la population helvétique. Avec ses engagements, la protection aérienne se charge du rôle de la police dans les airs.

Protection en temps de paix

Les avions de combat ont une tâche importante en temps de paix. Comme la police qui se charge de la sécurité de la population, les avions de combat reprennent ce rôle dans les airs.   « Beaucoup de gens ne savent pas que les avions de chasse assurent quotidiennement un service de police aérienne. Cette tâche est fondamentale pour la sécurité de la population, même en temps de paix » affirme Remo Zuberbühler, Président des Jeunes PBD Suisse. Outre la surveillance de l’espace aérien et le respect de ses règles, il s’agit également d’escorter les avions de passagers dans une situation d’urgence.

Conférences internationales et discussions de paix uniquement avec un espace aérien sûr

La Suisse est avec Genève un haut lieu pour les organisations gouvernementales et non-gouvernementales qui s’engagent pour la sécurité et la paix dans le monde tout comme pour les les droits humanitaires. « Avec Genève, le Suisse contribue depuis des dizaines d’années incroyablement pour le renforcement de la paix dans le monde. Dans une large mesure, cela n’est possible que grâce aux discussions et conférences internationales de paix.  e sont précisément ces conversations qui nécessitent des mesures de sécurité particulières dans les airs », souligne Sarah Bünter, Présidente des JDC Suisse. « Sans de nouveaux avions de combat, la Suisse ne pourrait plus jouer ce rôle important dans la promotion de la paix dans le monde »

La sécurité amène la prospérité 

Le rôle central que joue la sécurité pour un pays peut être vu dans son histoire ou dans d’autres pays « Les investissements et les emplois ne seront créés que dans les pays où les personnes se sentent en sécurité et où règne la stabilité. En Suisse, nous avons ce privilège. Nous vivons en sécurité et avons un niveau de vie élevé avec des services sociaux bien développés, une large infrastructure et une stabilité politique » confirme Matthias Müller, Président des Jeunes Libéraux-Radicaux Suisse. Il est cependant clair pour lui : Für ihn ist aber klar : « La situation actuelle en matière de sécurité est également largement assurée par la protection de l’espace aérien suisse. »

Maintenir la neutralité de la Suisse

« La neutralité de la Suisse ne peut être maintenue uniquement avec ses propres avions de combat » affirme David Trachsel, Président des Jeunes UDC Suisse. En cas d’éventuelles tensions accrues dans le contexte international, les forces aériennes et leurs avions de combat font respecter les obligations correspondantes en matière de politique de neutralité et interviennent en cas de violation des règlements dans l’espace aérien suisse. La Suisse a une grande responsabilité dans l’espace aérien européen pour veiller à ce qu’il ne soit pas utilisé à mauvais escient.

Il est donc clair pour tous les jeunes partis que les forces aériennes suisses apportent une contribution significative à la sécurité en Suisse. Une décision sera prise le 27 septembre pour savoir si cette sécurité peut encore être garantie dans le futur. Les Jeunes PBD, les JDC, les JLR et les Jeunes UDC se positionnent pour un avenir sûr en Suisse.

Contacts :
–       Remo Zuberbühler, Président Jeunes PBD Suisse, 0793989391
–       Sarah Bünter, Présidente JDC Suisse, 0796568118
–       Matthias Müller, Président JLR Suisse, 0798396404
–       David Trachsel, Président Jeunes UDC Suisse, 0765670036

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *