Wir stehen ein für Gerechtigkeit, Menschenwürde, Solidarität, Eigenverantwortung und verfolgen die Ziele der ökosozialen Marktwirtschaft. Unsere neue Website ist im Aufbau. In der Zwischenzeit findest du hier die wichtigsten Informationen von uns. Wir freuen uns auf dich!
Conférence de presse des jeunesses de partis en faveur de la loi sur le CO2
Conférence de presse des jeunesses de partis en faveur de la loi sur le CO2

Conférence de presse des jeunesses de partis en faveur de la loi sur le CO2

Lors de la conférence de presse des Jeunes du Centre, Jeunes Vert’libéraux, Jeunes socialistes, Jeunes verts et du Jeune Parti Evangélique, des membres de moins de 18 ans s’expriment en faveur d’un Oui fort à la loi sur le CO2. La loi est une étape intermédiaire nécessaire pour atteindre les objectifs de Paris et crée des incitations pour une économie durable.

L’alliance des jeunes pour le climat soutient clairement la loi sur le CO2, également dans le sens de la justice intergénérationnelle. Ainsi, souligne Éléonore -Constance Billet, membre des jeunes vert-e-s : « Pour moi, la loi sur le CO2 signifie que mes droits ne sont pas simplement ignorés. » 
La loi sur le CO2 prend des mesures urgentes pour réduire les émissions dans les transports, le secteur du bâtiment et l’industrie. « En votant non à la loi sur le CO2, nous ralentissons inutilement la politique climatique de la Suisse pour de nombreuses années supplémentaires. Nous n’avons plus le temps pour une seule année de plus », prévient Laureline Wasilewski des Jeunes Vert’libéraux. L’accord de Paris, que la Suisse a contribué à ratifier, fixe l’objectif de limiter le réchauffement de la planète à 1,5 degré Celsius. Pour atteindre cet objectif, nous devons commencer dès maintenant. Selon Leandro Gugger, membre du Jeune Parti Evangélique : « Notre planète, et donc aussi la Suisse, doit s’éloigner des combustibles fossiles. Mais plus nous attendons, plus il sera coûteux d’y parvenir.” 
Par le biais du fonds climatique et de la redistribution, la loi sur le CO2 crée des instruments permettant de réinvestir dans l’économie et la population. Des investissements qui seront utilisés pour sortir une fois pour toutes de l’économie des combustibles fossiles. Eric Bieri, membre des Jeunes du Centre souligne : « Avec un Oui à la nouvelle loi sur le CO2, nous votons pour une économie durable qui revêt une grande importance pour la prochaine génération. »
La loi sur le CO2 est soutenue par une large alliance d’associations, d’entreprises, d’ONGs et de partis politiques mais reste combattue par les lobbies de l’automobile et du pétrole. « Tous voient maintenant leurs profits en danger et ne sont pas prêts à les abandonner pour un avenir digne de ce nom pour leurs enfants et petits-enfants. », déclare Fernando Frauenfelder, membre des Jeunes socialistes, à propos des opposants à la loi sur le CO2.